Résultats de la BCPST du lycée Fénelon aux concours 2014

La présentation des résultats de la BCPST du lycée Fénelon est faite ici non pas en considérant les intégrations finales des étudiants dans les écoles, mais plutôt en considérant les écoles qu’ils auraient pu intégrer. Par exemple, une élève de la classe avait un rang final lui permettant d’entrer l’ENGEES, une très bonne école du concours G2E, mais a refusé cette intégration pour s’orienter vers une autre voie. En comptabilisant les seules intégrations, cette élève serait considérée comme un échec de la formation, alors qu’en considérant les intégrations possibles, il est clair que le parcours de cette élève en classe préparatoire a été couronné de succès !

L’effectif de la classe était de 47 en 2013-2014, et tous les étudiants ont passé au moins un concours. Sur ces 47 candidats, seuls 4 n’ont d’admissibilité à aucun concours (soit moins de 10%). Parmi ces élèves, 2 redoublent et 2 décident de continuer leurs études à l’université, où ils sont admis en L3 (ce qui revient à dire qu’ils ont validé leurs deux années de classe préparatoire).

Les 43 élèves admissibles à au moins un concours se sont tous vus proposer au moins une intégration, ce qui porte la réussite globale de la classe à plus de 90%. Cependant 3 élèves démissionnent des écoles qui leur sont proposées pour redoubler en 5/2 dans l’espoir d’une meilleure intégration (en école vétérinaire entre autre), une démissionne (quoiqu’admise à l’ENGEES) pour se réorienter vers une autre formation (l’ESIEE à Marne-la-Vallée) et un démissionne pour poursuivre dans un cursus universitaire. En définitive, 38 élèves de la classe intègrent effectivement une école ouverte aux différents concours de la filière.

Concours ENS

Sur la poignée d’élèves qui ont présenté le concours, 3 sont admis à l’ENS de Lyon, et 2 intègrent effectivement cette école, le troisième préférant intégrer une école vétérinaire.

Concours Agro

Sur les 47 élèves inscrits, 43 sont admissibles (plus de 90%). Au regard du classement final:
- 9 élèves ont la possibilité d’intégrer l’AgroParisTech (soit près de 20% de la classe),
- 16 élèves ont la possibilité d’intégrer une agro majeure (Toulouse, Montpellier, Rennes), soit 1/3 de la classe,
- 27 élèves ont la possibilité d’intégrer l’ENSAIA de Nancy (près de 60% de la classe),
- 41 élèves ont la possibilité d’intégrer une école (soit un peu moins de 90% des inscrits).
En définitive, seuls 24 élèves intègrent effectivement une école Agro, les autres démissionnant pour une école d’un autre concours. En outre 1 élève intègre une école du groupe Polytech qui recrute sur ce concours.

Concours Véto

Sur les 22 élèves inscrits, 6 sont admissibles puis admis à l’issue de l’oral, soit un peu plus de 1/4 des inscrits. En définitive, 5 élèves entrent effectivement dans une école vétérinaire (dont un qui renonce à l’ENS Lyon), et 1 démissionne pour entrer à l’AgroParisTech.

Concours G2E

Sur les 44 inscrits au concours, 39 sont admissibles (presque 90%) et 25 sont classés à l’issue de l’oral avec possibilité d’intégrer une école (55% des inscrits) :
- 15 peuvent entrer à l’ENSG de Nancy (35% des inscrits, avec tout de même un étudiant classé 2è du concours et un autre classé 15è !),
- 24 peuvent entrer à l’ENGEES (50% des inscrits)
- 10 peuvent entrer à l’ENTPE dans le cursus fonctionnaire (dont le 1er du concours!) et 18 dans le cursus civil.
En définitive, 6 élèves intègrent une école du concours.

Conclusion générale

Le rapport entre élèves auxquels une école est proposée et élèves ayant présenté le concours est donc de presque 90% au concours Agro et 55% au concours G2E. Dans les intégrations finales, 20 élèves intègrent une école de tout premier plan (Véto, AgroParisTech, ENSG et ENS Lyon). C’est dans l’ensemble un résultat très satisfaisant, et nous félicitons l’ensemble de cette promotion pour leur réussite.