Category Archives: divers

Les risques de l’intelligence artificielle sont-ils de la science fiction ? et le danger des extra-terrestres ?

Je vous invite à lire cette tribune cosignée par des physiciens dont la renommée n’a d’égale que l’intelligence (dont Frank Wilczek, prix Nobel de physique pour ses travaux sur l’interaction forte et Stephen Hawking que certains qualifient de plus grand théoricien depuis Einstein), sur le site du journal The Independent (oui, c’est en Anglais, mais cela vous fera le plus grand bien).

Lorsque des scénaristes holywoodiens imaginent que les robots et/ou les ordinateurs prennent le contrôle du monde, on s’amuse ou, plus fréquemment, on s’ennuie ferme, mais de toute façon, on n’y croit pas vraiment. Mais lorsque de pareilles sommités expliquent tout bonnement que les lois de la physique sont parfaitement compatibles avec l’existence d’un calculateur plus performant que le cerveau humain, les choses deviennent subitement beaucoup plus réelles.

Il n’y a pas si longtemps, des physiciens s’étaient demandé s’il était vraiment sérieux d’envoyer au fin fond de l’espace des sondes avec une carte permettant de localiser la Terre. Leur argumentaire était en substance que quand on voit ce que deux civilisations humaines sont capables de se faire l’une à l’autre, il serait plus raisonnable de ne pas inviter des civilisations extra-humaines plus évoluées que nous à venir nous rendre visite. Robert Silverberg, un des auteurs de science fiction les plus novateurs des années 60 et 70 (je me demande s’il y a une seule idée nouvelle en science fiction à l’origine de laquelle il n’est pas d’une façon ou d’une autre) et dont j’ai déjà parlé, a écrit un roman là-dessus, The Alien Years, traduit on ne sait pourquoi par Le Grand Silence et publié chez Flammarion. En gros, les extra-terrestres arrivent, s’installent sans dire bonjour et réduisent les indigènes (nous) en esclavage. On est bien loin des extra-terrestres sympas de Rencontre du troisième type (traduction de Close Encounters,  parfois on se demande qui est payé pour traduire les titres de l’Anglais, à moins que ce ne soit le traducteur automatique de gougeule qui le fasse – il est grand temps de mettre un peu d’intelligence artificielle là-dedans – mais je m’égare) de Spielberg. A la réflexion et au regard du monde tel que nous le connaissons, qu’est-ce qui est le plus crédible ?

La physique du Seigneurs des Anneaux

Il y a des gens qui ont des idées géniales quand même : analyser la plausibilité du Seigneur des Anneaux (je parle du film) d’un point de vue physique. Il y a même un site dédié. C’est en Anglais, certes, mais maintenant que vous êtes tous obligés d’en faire, y a pas de problème.

Pour les fainéants, mais aussi pour tous ceux qui ont un poil d’humour, vous pouvez aussi aller voir le site de Marion Montaigne (ousque j’ai piqué le lien du site précédent), qui met en dessin l’incroyable physique de la chute du Balrog au fond du gouffre de la Moria. Au passage, elle nous révèle un scoop : le Balrog a un caleçon avec des petits coeurs, très sexy.

Je profite de ce billet pour dire tout le mal que je pense de cette navrante superproduction. Franchement, comment un falot pareil peut-il passer pour l’héritier d’Elendil et d’Isildur ??

OK. Sauf les décors.

Que ne ferait-on pas pour gagner $ 100 000

La somme en question est promise par Bill Gates, l’homme qui a gagné des milliards en inondant la planète de logiciels de … , hum, disons, qui pourraient être mieux. Il l’attribuera à celui qui révolutionnera le préservatif masculin.

Un Allemand a relevé le défi en images ici. Qu’on se rassure, c’est tout public, mais c’est assez rigolo.

Les joies d’internet

J’ose espérer qu’aucun de vous n’est concerné, mes chers petits, mais cet article de Libération met deux ou trois petites choses au point.

Pour ceux qui ne l’ont pas compris, je rappelle ce qui devrait être une évidence pour tout le monde.
1) Tout ce que vous diffusez sur le web, même sur un compte social verrouillé, finira par être librement visible par tous. Cela prendra à peine quelques heures s’il s’agit d’image un peu olé-olé.
2) Tout ce que vous consultez sur le web est traçable et enregistré.

J’en profite pour une petite séance de médisance sur ma cible favorite : tout ce que vous déposez sur un site social dont le nom commence par face et finit comme une chèvre est, par contrat tacitement approuvé par vous lors de l’ouverture de votre compte, propriété intégrale et définitive du site. Vos photos, vos poèmes, vos machin et vos trucs, sur face de chèvre ne sont plus à vous. Et dire qu’il y a des collègues qui y mettent leur cours !

Suggestion pour changer d’air

Marre de la prépa ? marre de vos voisins ? marre de votre petit-e ami-e ? Pas de panique, la solution existe. Plus que trois mois à tenir, et vous pourrez être sélectionné pour changer radicalement de vie. Et quand je dis radicalement, c’est carrément définitif. Plus d’info ici.

Question théologique

Une fois n’est pas coutume, voilà un billet à connotation théologique. C’est l’histoire d’un biologiste qui trouve que cette affaire de Dieu qui prend une côté à Adam pour fabriquer Eve ne tient pas la route. Si Dieu a pris une côte à Adam, les hommes (les mâles) devraient avoir un nombre impair de côtes, une de moins d’un côté que de l’autre. Or, ce n’est pas ce qui est observé.
Mais notre homme est un biologiste, et il a donc sa petite idée sur l’os qui manque à l’homme (je parle toujours du mâle). Magie des campus universitaires américains, il y a dans le bâtiment d’en face un spécialiste des langues hébraïques, à qui il va donc de ce pas soumettre le problème …

Quel est l’os manquant ?

Si vous ne trouvez pas, voilà un indice : un garçon niveau CM1 ou CM2 est déjà capable de trouver la réponse, et ça le fait glousser aussi stupidement qu’un grand dadais de 3è qui entr’aperçoit la bretelle de soutien-gorge de sa voisine de devant.

Toujours pas trouvé ?

La réponse est donnée ici par Pierre Barthélémy, journaliste scientifique du Monde.

La fin du monde n’est pas imminente …

… si du moins on en croit cet article du Monde. Effectivement j’ai eu la surprise d’apprendre que la fin du monde était programmée pour le 21 décembre prochain, selon une prédictions des Mayas faite il y a déjà une tripotée d’années.

Il y a quelques aspects positifs à cet événement. Citons au hasard :
- il me reste moins d’un an à corriger des copies,
- je vais cesser de rembourser mon banquier bien avant les 20 ans prévus,
- je n’aurai pas à faire mes cadeaux de Noël à la dernière minute.

Hélas ! il parait qu’en fait tout ça c’est rien que des faux bruits, et que les catastrophopathes en seront pour leurs frais. Il semble bien que ceux qui pensent que le calendrier maya s’arrête dans un peu moins d’un an n’ont simplement pas eu le courage d’essayer de le comprendre. Il faut dire qu’il est quand même assez ardu, comme vous le constaterez à la lecture de l’article.

Rendons hommage aux Mayas, qui avaient une vision à long terme, puisque leur calendrier précise des dates qui ont eu lieu avant le Big Bang, et des dates qui n’auront lieu que dans quelques milliards de milliards d’années.

Ca faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu parler des extraterrestres

Heureusement que des gens sérieux veillent, et nous informent en temps et en heure de tout ce que nos gouvernements nous cachent ! Eh oui, après le yéti dont on nous a annoncé la résurrection il y a quelques semaines, il s’avère que les extraterrestres ont débarqué en Amérique du Sud, contrairement aux élucubrations d’un astrophysicien qui racontait manifestement n’importe quoi dans Pour la Science.

Parfaitement ! Des momies le prouvent !

Des esprits chagrins pourraient me rétorquer que mes informations manquent un peu de fiabilité, puisque j’ai lu ça dans la page « news » de yahoo ! (ne pas oublier le point d’exclamation), qui n’est, il est vrai, pas le summum du sérieux journalistique.

Mais enfin ! puisqu’on vous dit que c’est vrai, il y a même des photos ! Alors hein ! Un crâne de forme totalement spéciale, puisqu’il ressemble à … un crâne d’être humain. Ah oui, mais quand même un peu allongé et avec des énormes yeux. Alors !

Bon, moi je veux bien, mais franchement je suis déçu. Si les extraterrestres ressemblent autant à ma voisine, c’était pas vraiment la peine qu’ils se déplacent jusqu’ici.

A moins que ma voisine …. voilà qui explique bien des choses …

Revoilà le yéti …

… et tenez-vous bien, c’est pour de vrai ! Ce titre ne laisse aucun doute :

Des preuves irréfutables de l’existence du yéti annoncent des scientifiques.

Sans surprise, des scientifiques en question, on ne saura rien, sinon leur nationalité. On peut présumer que ce sont des spécialiste de yétologie, une science qui a fait ses preuves. D’ailleurs, mon petit doigt me dit que parmi eux, il y en a aussi qui ont fait un peu d’ovniologie. La dernière fois que j’avais lu un article sur l’existence du yéti, c’était par un type qui s’y intéressait depuis des décénnies, qui citait des preuves irréfutables dont la plus irréfutable était la suivante : un groupe de soldats soviétiques l’avait parfaitement bien vu au milieu de la nuit, alors qu’ils étaient tous en train de boire de la vodka autour de leur feu de camp ! (je jure que c’est vrai, je peux même dire où j’ai lu ça).

Bref, lisons l’article jusqu’au bout … ah … c’est dans une région qui a besoin d’attirer les touriste ! En fait, la spécialité des scientifiques, c’est hôtellerie/restauration. Tout s’explique.

Je rappelle qu’il existe un excellent lien, actif à tout instant sur la blogroll ci-contre à droite, vers le site du laboratoire de zététique, dont le nom parait loufoque mais dont l’activité est tout ce qu’il y a de plus sérieuse : décrypter toutes les supercheries pseudo-scientifiques dont certains font leur choux gras.